LES ATHLÈTES COMPEX

EMMIE CHARAYRON

Une triathlète française licenciée au Lagardère Paris Racing
Championne de France, d'Europe et du Monde Junior 2009.
Le 5 juin 2010, elle est arrivée deuxième de la Coupe du Monde de Madrid comptant pour les Séries Mondiales.
Le 25 juin 2011, Emmie Charayron devient championne d'Europe Elite de triathlon Courte Distance à Pontevedra en Espagne.

 

Dans la vie, quelle est la devise qui vous aide à relever chaque défi?

Il faut de l’enthousiasme, se passionner pour des idées que l’on juge belles, aller au bout des choses.

 
Avez-vous des techniques d’entraînement pour réaliser de meilleures performances?

Se proposer des objectifs réalistes pour avoir une progression dans leur pratique. Rêver bien sur, mais tenter d’avancer avec méthode.
 

Quels avantages ou bénéfices le COMPEX Wireless vous a-t-il apportés en termes de performances?

Cet outil est super, il est très pratique car les programmes et les pictogrammes sont bien clairs, plus besoin de lire une notice ou de craindre de l’égarer, tout est dans l’appareil. Surtout le must c’est que l’on ne s’emmêle plus dans tous les fils, ça c’est génial. L’avantage c’est qu’on l’utilise plus rapidement et facilement.
 

Quels sont vos programmes préférés, et quand les utilisez-vous?

J’ai carte blanche de mon entraîneur pour utiliser tous les programmes de récupération active,  tous les programmes massages… .J’en profite régulièrement en me proposant des moments de détente, souvent en début de soirée.

A la suite d’un déplacement en voiture ou en avion, c’est super pour drainer les jambes immédiatement ou parfois même pendant le voyage, le Wireless est pratique pour cela.
J’ai testé cet hiver des programmes Renforcement et Force, « ça contracte Fort », ce n’est pas de la rigolade et cela demande d’être bien maîtrisé. Maintenant les séances sont plus spécifiques, c'est-à-dire dans l’activité, mais s’il fait trop mauvais pour rouler à vélo, on place un « programme Force»  pour conserver l’acquis.
 

Quel est votre but ultime en tant que sportif?

C’est le Chemin, la quête, la poursuite d’un idéal qui m’importe le plus au-delà du résultat.

Focus sur les Jeux Olympiques de Londres 2012. Ensuite il me faudra définir un nouveau projet réaliste, même si j’ai un petit rêve en tête.

Galerie d'images